Stratégie d'implantation d'ICFF

Implantation d’Installations Commerciales à Forte Fréquentation dans l’Agglomération Yverdonnoise

Métiers
Lieu

Agglo-Y (CH/VD)

Mandant

Service de développement territorial VD, Bureau d’Agglomération Agglo-Y (CH/VD)

Mission

Étude stratégie portant sur l’implantation des pôles commerciaux de l’agglomération. Consolidation d’une vision de développement pour le secteur Chamard-Châtelard à travers une démarche d’ateliers créatifs.

Date d'étude

2015 - 2016

Télécharger la fiche projet

L’étude mise en place poursuit plusieurs objectifs :

  • Identifier les opportunités et les conditions d’accueil de nouvelles ICFF sur le territoire de l’agglomération, en adéquation avec la stratégie cantonale pour l’implantation des ICFF.
  • Préciser, à l’échelle des pôles de développement stratégiques identifiés par le projet d’agglomération (PA 2012), la localisation et le dimensionnement souhaitable des ICFF, de manière à alimenter les cahiers des charges des planifications en cours et à venir, dans le sens d’une vision d’ensemble à la fois autonome et complémentaire pour chaque pôle, et permettre aux communes concernés d’orienter les opérateurs commerciaux qui souhaiteraient  s’y implanter.
  • Expliciter la stratégie cantonale concernant les ICFF et les enjeux de son application à l’échelle du secteur de Chamard-Châtelard.

Afin de répondre à ces questions, l’étude est organisée en trois volets:

  • Un volet d’études mené en conformité avec la mesure D13 du PDCn et le PA2. Ce volet  visait : à appliquer les critères d’exclusion du PDCn à l’agglomération yverdonnoise afin de saisir les périmètres et les conditions-cadre pour l’implantation d’ICFF ; à vérifier que les quatre pôles commerciaux identifiés (Gare-Lac, centre-ville, Chamard-Châtelard et Yverdon-Sud) constituent bien des sites préférentiels pour leur accueil ou alors à en identifier de nouveaux ; à déterminer la vocation commerciale de chacun, dans une optique d’équilibre et de complémentarité.
  • La mise sur pied de 2 jours consécutifs d’ateliers créatifs permettant d’aboutir aux lignes essentielles du développement et programmation des pôles concernés, ainsi que d’esquisser l’organisation spatiale du pôle de Chamard. Cette méthode a réuni autour d’une table des experts en urbanisme et paysage, en programmation commerciale, économie et mobilité. Elle a permis de questionner l’organisation spatiale des pôles, en particulier la localisation et le rôle des installations commerciales dans l’affirmation de l’identité et de la qualité des centralités, tout en préservant la maîtrise des décisions par l’association directe du Canton et des Municipalités à l’ensemble du processus.
  • Une reprise des résultats des ateliers créatifs afin d’estimer le dimensionnement des installations commerciales pour en tenant compte de la viabilité économique et de la capacité des réseaux, particulièrement la génération de trafic.