urbaplan-interne
urbaplan

25 mai 2018

Table ronde : Faire la ville dense ? Enjeux et débats des politiques genevoises de densification à Genève

Mardi 29 mai 2018, de 12 h 15 à 14 h, salle M1170, Uni-Mail, Bd. du Pont-d’Arve 40, 1205 Genève

Table ronde organisée par l’Institut de gouvernance de l’environnement et du développement territorial de l’Université de Genève dans le cadre de la Semaine européenne du développement durable 

Au début de l’année 2018, dans le contexte de trois votations communales sur des modifications de zones d’aménagement, plusieurs centaines de personnes sont descendues dans les rues de Genève pour dénoncer le « bétonnage de Genève et son enlaidissement », et la densification voulue par le Plan directeur cantonal 2030. On retrouve dans cette contestation des propriétaires de villas mécontents, des élus communaux, des partisans d’une « croissance maîtrisée » ou des défenseurs du patrimoine bâti.
Cette table ronde vise à éclairer quelques enjeux de la densification aujourd’hui à Genève. Peut-on densifier en préservant le patrimoine, bâti et naturel ? Les objectifs du plan directeur cantonal sont-ils raisonnables ? Comment peut-on aujourd’hui, dans les métiers de l’architecture et de l’urbanisme, offrir des quartiers denses qui satisfassent celles et ceux qui y habitent ?

Participants :

  • Tarramo Broennimann, co-président de la section genevoise de la Fédération des architectes suisses (FAS)
  • Leïla el-Wakil,  Groupe contre l’enlaidissement de Genève (CEG)
  • Antonio Hodgers, Conseiller d’État en charge du Département de l’aménagement, du logement et de l’énergie.
  • Marcos Weil, directeur associé du bureau Urbaplan

Modération :

  • Mathieu Petite, Coordinateur des actions de développement durable à l’Université de Genève