Un parc éolien imaginé par des agriculteurs

L’émission InterCités de la RTS s’est penchée sur le projet éolien des Quatre Bornes (NE/BE) qui a été imaginé et qui est porté par un groupement d’agriculteurs exploitants les terrains agricoles concernés. urbaplan participe à la planification de ce projet pour les parties relatives à l’aménagement du territoire et du paysage.

Emission InterCités du 29 mars 2017

 


Archiv für Oberflächengestaltung (A/O)

Das Archiv stellt in analoger und digitaler Form Wissen zur Oberflächengestaltung am Bau zur Verfügung. Es wurde aus dem gleichnamigen Forschungsprojekt des Haus der Farbe – Fachschule für Gestaltung in Handwerk und Architektur entwickelt. Als frei zugängliches Werkzeug, welches das Planen und Gestalten von Oberflächen am Bau in allen Phasen unterstützt, ist die a/o ein praxisnahes Instrument.

Link


3 postes à pourvoir

Pour compléter notre équipe pluridisciplinaire d’environ 70 personnes (architectes, paysagistes, géographes, ingénieurs) répartie sur quatre sites : Lausanne, Genève, Fribourg et Neuchâtel, nous recherchons :

> un-e géographe-urbaniste, ayant plusieurs années d’expérience dans l’aménagement local.

Mission

Élaboration de dossiers de planification d’aménagement local, conseils aux communes, projets divers par leur taille et enjeux (nouveaux quartiers, stratégies de développement territorial, renouvellement urbain), prestations d’AMO, organisation de concours, etc.

Profil

  • Parfaitement bilingue français – allemand, autant à l’oral qu’à l’écrit
  • Faculté à intégrer et travailler au sein d’une équipe pluridisciplinaire
  • Contact aisé et facilité d’expression en public
  • Aisance en rédaction
  • Parfaite maîtrise des outils informatiques (Office)
  • Le poste implique de participer à des séances en soirée

Entrée en fonction : de suite ou à convenir

  • Lieu : Fribourg, Boulevard de Pérolles, 31
  • Taux d’occupation : 100% (éventuellement 80 %)

> un-e architecte-stagiaire
Pour compléter notre équipe, nous recherchons un-e stagiaire, ayant une curiosité pour les échelles du territoire et de l’urbain et leur représentation graphique.

Les stages sont destinés uniquement à des personnes en cours de formation (stage effectué en général entre le bachelor et le master).

Mission

Le (la) stagiaire sera amené à travailler avec nos équipes en charge des projets de développement de nouveaux quartiers ainsi que des projets d’aménagement d’espaces publics.

Profil

  • Capacité créative
  • Faculté à intégrer et travailler au sein d’une équipe exigeante pluridisciplinaire
  • Contact aisé
  • Aisance en rédaction
  • Maîtrise des outils informatiques (Office)

Entrée en fonction : dès le 1er mars ou à convenir

  • Lieu : Lausanne, av. de Montchoisi, 21
  • Taux d’occupation : 100% (éventuellement 80 %)
  • La durée du stage est de 6 mois au minimum.

> un-e architecte-paysagiste – Ayant au minimum 3 ans d’expérience et un intérêt pour l’aménagement des espaces publics.

Mission

Conception de projets d’aménagement d’espaces publics, de la planification au suivi de chantier, participation à des études d’aménagement (nouveaux quartiers, stratégies de développement territorial, renouvellement urbain), etc.

Profil

  • Capacité créative et expérience confirmée du projet
  • Faculté à intégrer et travailler au sein d’une équipe exigeante pluridisciplinaire
  • Contact aisé et facilité d’expression en public
  • Aisance en rédaction
  • Parfaite maîtrise des outils informatiques (Office) et des programmes de dessin (Illustrator, Photoshop, InDesign, Autocad)

Entrée en fonction : de suite

  • Lieu : Genève, rue Abraham-Gevray, 6
  • Taux d’occupation : 100% (éventuellement 80 %)

Merci d’envoyer une lettre de motivation, un cv, un portfolio, les copies de diplômes et certificats de travail à l’attention de Marcos Weil  à emploi@urbaplan.ch avec la mention du poste auquel vous postulez.


BOUAKÉ – CÔTE D’IVOIRE – Appui à maîtrise d’ouvrage (AMO)

En groupement avec les bureaux Allnext et Transitec, urbaplan se voit confier une Mission d’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) auprès de la Ville de Bouaké pour son programme de requalification de la zone marchande du centre ville. Cet ambitieux programme de 35 millions d’euros comprend notamment la reconstruction du Grand marché (détruit par un incendie), une réorganisation de son accessibilité et de son approvisionnement, l’aménagement d’une gare routière régionale, ainsi qu’une requalification des espaces publics du centre ville. Dans le cadre de ce dispositif d’appui, urbaplan détachera auprès de la Commune de Bouaké, Benoit Chaligné pendant 15 mois et Mouhamed Diop pendant 40 mois. Il s’agit de la plus grande opération pilotée par urbaplan depuis 30 ans sur le continent africain.


Lausanne – Écoquartier des Plaines-du-Loup

urbaplan a été mandaté pour la formalisation du projet urbain des phases 2 et 3 des Plaines-du-Loup. Partant du projet codifié dans le PDL, il s’agira de faire évoluer la configuration du quartier pour y intégrer l’ensemble des équipements sportifs nécessaires au quartier et un programme de développement densifié, tout en garantissant la qualité urbaine d’ensemble.


Genève – PAV : quartier de Grosselin – organisation d’un processus participatif

Dans le cadre de l’établissement de l’image directrice et du PLQ du quartier de Grosselin (secteur industriel de 24 ha destiné à muter en un quartier mixte accueillant environ 3’800 logements et 127’000 m2 de surfaces d’activités), nous avons été mandatés pour piloter une démarche participative organisée autour de 3 ateliers portant sur : programmation et mixité; espaces publics et mobilité; qualités résidentielles.

Partenaires : ADR, RGR et Wuestpartner


Neuchâtel – Corcelles – Cormondrèche

La commune de Corcelles-Cormondrèche nous mandate pour élaborer sa stratégie de développement pour les prochaines années. Sous forme d’une “feuille de route”, la stratégie visera à guider le développement de la commune ainsi que les négociations avec les privés, porteurs de projets, en attendant la révision général du PAL (dépendante de planifications supérieures en cours de révision et notamment le PDC dont l’entrée en vigueur ne se fera pas avant 2019). Elle traitera des thématiques diverses liées à l’aménagement du territoire et mettra en évidence les projets portés en priorité par les autorités communales. Plusieurs modifications partielles du PAL seront proposées au Canton, bien que ce dernier part du principe qu’une seule puisse être autorisée en attendant la révision générale. Cette posture paraît très sclérosante pour la Commune et le développement de la région.


Verdichtet und zentral bauen lohnt sich

Peripher gelegene und wenig verdichtete Siedlungen verursachen höhere Infrastruktur- und Mobilitätskosten pro Person als zentral gelegene und verdichtete Siedlungen. Diese Kosten werden nicht vollumfänglich von denjenigen bezahlt, die sie verursachen, schreibt der Bund in seiner Medienmitteilung (communique en français).

Die Studie mit dem Titel «Infrastrukturkosten unterschiedlicher Siedlungstypen» (« développement de l’urbanisation et coûts des infrastructures« ) untersuchte die Frage, wie sich verdichtetes Bauen auf die Kosten von Infrastrukturen und  Mobilität auswirkt. Das ARE wagt dazu die pointierte Aussage: «Einfamilienhäuser verursachen höhere Infrastrukturkosten.» Es sind dies Kosten, für welche die Verursacher nur zum Teil aufkommen.

-via VLP-ASPAN


Le grand Londres au prisme de la transition écologique

La Fondation Braillard Architectes vous convie à cet événement qui aura lieu en ses locaux au 16 rue Saint-Léger, Genève, le Jeudi 23 février à 18h30 / Conférence en anglais

 » Michael Hebbert
Historien, docteur en géographie, professeur à la Bartlett School of Planning, University College London

Londres est un cas d’étude précieux sur l’interaction entre gestion métropolitaine et performances environnementales. Jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, la ville incarnait l’étalement urbain. Après la guerre, une ceinture verte fut établie en même temps qu’un cadre régulateur d’utilisation des sols. En 1963, naît le Greater London Council. Abolie par Margaret Thatcher en 1986 et rétablie dans la configuration d’un Maire et de l’Assemblée du Grand Londres en 2000, cette entité municipale a trois défis importants à relever :

la reprise de Londres suite à un déclin éco­nomique, démographique, en même temps qu’une régénération réussie des friches indus­trielles ;

la mutation réussie de la métropole qui a su abandonner sa dépendance de l’automobile en faveur de modes alternatifs de transport, avec une utilisation toujours croissante du train, du bus et du tram, ainsi qu’une présence croissante du vélo ;

le rôle de la zone verte en tant que prémisse d’une gestion écologique des paysages.  »

Tiré de la Newsletter aux Amis de la Fondation Braillard Architectes